Assurance Santé pour Expatriés : 10 Commandements

ASSURANCE MEDICALE EXPATRIES : LES 10 COMMANDEMENTS ET ERREUR A NE PAS COMMETTRE

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour un voyageur et ou un expatrié à l’étranger ?

1. Penser que l’assurance de sa carte bancaire est une sécurité et que vous êtes à l’abri de tous dangers

« Un lobby des banques et des explications confuses sur les garanties et ce pour que chaque individu soit en possession d’une carte bancaire qui lui est facturée. Les plafonds de ces cartes bancaires avec franchise ne dépassent rarement les 11000 euros (150000 pour un carte gold ou platinum). En cas d’accident grave, ce plafond est vite dépassé, et vous aurez à faire l’avance des frais dans de nombreux cas de figure. Notez aussi que ce n’est qu’une avance remboursable dès que vous rentrer en France valable dans un espace de 90 jours à la sortie du territoire et que les délais du centre de sécurité sociale spécialisé dans les remboursements de frais de soins à l’étranger sont de 6 à 8 mois »

Comparatif cartes bancaire  

2. Ne pas souscrire à une assurance santé expatrié (au 1er euro, udf et ou en complément de la CFE)

« Indispensable de faire le nécessaire avant son départ mais aussi sur son lieu d’expatriation en comparant les garanties, les prix et les services ainsi que la représentativité de votre assureur sur votre lieu d’expatriation. Le marché se partage entre la CFE et les complémentaires des « grossistes » et ou « centralisateurs » et les assureurs internationaux. Tous n’offre pas une grande transparence dans leur gestion « type associative » avec des couvertures pays d’origine, zone et ou pays d’expatriation et des relèvements de cotisations importante de plus de 15 à 20 % faute d’une présence internationale et d’une gestion rigoureuse. Des plans santé internationaux et ou mutuelles expatriés pleines de promesse sur le « papier » mais la réalité est autre dès la première utilisation avec des délais de remboursements long et bien loin des outils de communication moderne en scan + email. Notre conseil, faire appel a un comparateur qui de manière indépendante vous orientera et vous conseillera sur le choix utile et qui transportera vos garanties à la concurrence en cas d’insatisfaction sur les services.  

3. Obérer l’assistance évacuation rapatriement et transport d’urgence.

« C’est un point clé qui est malheureusement souvent négligé dans son approche par les expatriés car pas ou peu expliqué par les intervenants ayant fait un choix unique pour un assisteur. Peu d’acteur gère de manière directe l’assistance hormis les assureurs internationaux en direct avec une vrai structure et un encadrement médical permettant de mettre en place une cellule de crise et de faire déployer des moyens et un intervenant dans un temps record. C’est la clé de voute du système et il est préférable d’opter pour un assureur (pour sa couverture santé) qui utilise en temps réels le prestataire assistance le mieux à même de prendre en charge telle ou telle situation. Sur la zone Asie, il n’y a pas l’équivalence du SAMU en France. Si vous avez un accident et êtes hospitalisé, vous serez évacué vers l’antenne et ou l’hôpital avec les moyens du bord le plus proche du lieu de l’accident. Ensuite c’est à votre compagnie d’assurance et a l’assistance de prendre les choses en mains et de de faire le nécessaire pour vous déplacer en affrétant un avion sanitaire et ou un hélicoptère avec une équipe médicale pour être déplacé sur Bangkok.

4.  Négliger l’avance des frais ou le « direct billing »

Tous frais médicaux important et une hospitalisation demande  une entente préalable et un accord de votre assureur et ou de la CFE pour être soigné. Dans le cas contraire, vous devez faire l’avance avec un dépôt de garantie par carte bancaire, quitte par la suite à vous faire rembourser de la somme avancé». En l’espèce, il faut donc sur votre lieu d’expatriation consulter les hôpitaux et leur site internet mettant en avant les services et les assureurs qui reconnaissent votre carte d’assurance santé internationale par le biais d’agrément vous permettant d’obtenir rapidement et ou immédiatement une prise en charge. Un point souvent oublier par les expatriés jugeant que l’assureur et ou le centralisateur apporte automatiquement ce service. C’est souvent bien loin d’être le cas dans la réalité avec des délais pouvant dépasser plusieurs jours pour avoir un accord faute pour votre prestataire assureur ou courtier « grossiste » de disposer d’un agrément et ou de facilités avec l’hôpital pour obtenir un paiement direct.

5. Eplucher les garanties exprimés en frais réels car 100% ne veut pas dire être remboursé de 100% de la somme engagée

Les prestations remboursées sont variable d’un assureur à l’autre et elles peuvent être exprimées en pourcentage de notre régime de sécurité sociale, tout comme la CFE avec le barème de remboursement de la sécurité sociale ainsi que les couleurs de vignette pour les médicaments. Votre police d’assurance santé expatrié doit donc être adaptée aux coûts médicaux pays et monde excluant les USA si vous êtes amené à vous déplacer sur d’autres continents avec votre travail ou tout du moins bénéficier de remboursements correct dans votre pays d’origine.
Cela peut paraître anodin pour une simple consultation médicale mais peut s’avérer bien différent dans le cas d’une hospitalisation suivie d’une rééducation prolongée en dehors du milieu hospitalier ou voir d’un traitement plus important tel qu’une transplantation d’organe.

6. Regarder les plafonds de garantie annuels poste par poste en imaginant des scénarios

Le plafond des garanties sont exprimés en devise (Euros, Us dollard, British pound) et sont  un des éléments important de votre police d’assurance expatrié car en cas d’hospitalisation ou d’accident grave, les frais médicaux s’envolent très rapidement avec une évacuation et ou un rapatriement.

« C’est exactement le rôle du comparateur AOC International Expat de vous aider à comparer, choisir et à vous expliquer dans un langage compréhensible les subtilités mais aussi ce qui n’est pas écrit et présent dans votre police mais de surcroît provenant de l’expérience de la réalité en contact avec des expatriés et la réalité de des assureurs de l’intérieur. Chaque cas est différent et c’est pour cette raison qu’avant toute étude comparative, notre comparateur fort de plus de 25 compagnies d’assurances prend en considération les besoins, les antécédents médicaux, les paramètres familiaux lors d’un entretien personnalisé avec nos futurs clients. Nous mettons notre savoir faire a la disposition de ceux-ci préalablement par une simple écoute et par la suite des préconisations qui ne sont pas définitives. L’assurance mobilité est en constante évolution, les frais de santé dans le monde explosent…les modèles de gestion sont loin d’être optimisés et nous apportons notre veille pour être toujours en force de proposition ».  

7. Les Délais de Carences – Les Exclusions – Les délais de remboursements

Les délais de carences sont variables d’un assureur à l’autre de 8 à 10 mois pour la maternité, les soins dentaires, l’optique. Certains assureurs n’appliquent pas de délai de carences pour les soins courants en dentaire et uniquement pour l’orthodontie, les appareillages et implants. Dans le de nombreuses polices d’assurances en complément de la CFE, un délai de carence de 3 mois est exigé sauf urgence et problématiques médicales inopinées. Quand aux exclusions, bien sûr toujours et bien trop nombreuses pour assurés avec des divergences importantes d’un prestataire à l’autre. Il en est de même pour les conditions d’entrées et « nous conseillons certains de nos clients de tester le back office médical des assureurs et de choisir à l’issue la meilleure solution car tout le monde peut avoir quelques antécédents médicaux ».

S’agissant des délais de remboursements, vaste débat avec des plaintes de plus en plus nombreuses des assurés. Cela ne semble pas normal d’attendre de 4 à 8 semaines pour le remboursement de soins courants alors qu’énoncés sur des délais de 48 heures à 72 heures… alors même que le processus est d’adresser ces factures en original par la poste.

Vigilant sur ces points, nous avons exclue et ou excluons les compagnies dépourvue d’une gestion des remboursements efficientes, voir par scan + email ou tout du moins dans délais de 5 jours ouvrables. « Un classement des prestataires verra très rapidement le jour sur notre site comment le dirigeant de AOC initiés par les expatriés eux-mêmes avec leur commentaires recensées ainsi que notre pratique quotidienne auprès des assureurs »  

8. Prendre une responsabilité civile et individuelle accident

C’est une option fort utile à laquelle on ne songe pas quand on est à l’étranger parce que ce type de garanties fait partie intégrante de nos polices d’assurance en multirisque habitation… En Asie et en Thaïlande, comme ailleurs, vous êtes responsables des dommages que vous pourrez éventuellement causer à autrui ou aux biens.

9. Utiliser les services d’un courtier comparateur indépendant.

Le service d’un comparateur indépendant spécialisé dans l’assurance  internationale est très important au regard des points que nous avons très largement décris. « Le Comparateur AOC Insurance Broker conseille, oriente et guide les expatriés vers les solutions utiles. Nous établissons une relation de confiance sur la durée avec nos clients en conseil et en toute indépendance. Nos conseils nos études comparatives sont gratuites. Notre rémunération est versée par les compagnies d’assurances internationale et n’influe en aucun cas sur les primes d’assurance que vous auriez a payez si vous effectuez vous-mêmes vos propres démarches et ceux sans bénéficier du conseil d’un professionnel qui n’est pas dicté par un gain quelconque.

La réglementation nous oblige à disposer d’une responsabilité civile et d’une garantie financière obligatoire gage de son professionnalisme ainsi que d’être membre Orias et contrôlé par l’ACP.

Nous ne détenons pas par ailleurs les primes des assurés acquittées par ceux-ci directement auprès des compagnies d’assurance internationale par virement international, carte bancaire.

Un courtier peut même vous faire économiser de l’argent car il sera en mesure de négocier des tarifs de groupe pour ses clients, des conditions d’entrée favorable pour des particuliers et l’intermédiation en cas de problématique pour vos remboursements.

« A chaque étape le comparateur AOC International Expat est là pour vous aider et vous conseiller »

10. S’assurer de la qualité de l’assureur et sa gestion

Le marché de l’assurance santé internationale « mobilité » est partagé entre de multiples interlocuteurs :
+ Assureurs internationaux en direct
+ Grossiste / Centralisateur dans des modèles associatif loi 1901 avec une gestion loin d’être très transparente pour les assurés
+ Les compagnies d’assistance offrant un service

 Reste ensuite les courtiers et comparateur indépendant tel que AOC Insurance Broker avec 25 assureurs internationaux agréés.

Quelques questions à se poser :

Comment gérer et assurer des expatriés sans que certains disposent de filiales, bureaux, représentation à l’étranger ?
Comment gérer, acheter, négocier des frais médicaux à l’étranger sans envergure internationale ?
Qu’elle assureur et ou centralisateur à cette envergure ?
Sur quelle assiette repose mon contrat santé expatrié ?

Une association de quelques centaines de polices d’assurés et ou auprès d’un assureur avec plusieurs milliers et ou centaines de milliers d’adhérent ?

Qui assure, qui gère mon contrat d’assurance ?

Quel impact sur l’augmentation de mon contrat d’assurance santé internationales ?

Comment sont effectuer les augmentations des primes d’assurances ?

Ces différents points feront l’objet prochainement d’articles sur notre site ainsi qu’une l’analyse technique et juridique de toutes les polices d’assurance santé existante pour les expatriés assureurs et grossiste.

Un comparateur en assurance santé internationale est avant tout un expert indépendant aux services de ses clients dans une relation sur le long terme.

 

AO_Logo_cartouche
Comparateur n°1 AOC International Expat
AOC Insurance Broker
www.assurance-sante-expatrie.eu
www.aoc-insurancebroker.com

Laisser un commentaire